Press release
RSS

23.02.2012 EN / FR / DE / IT // PDF FILE

RESULTATS ANNUELS 2011 : PROFITABILITE IMPACTEE PAR L’ENVIRONNEMENT MACROECONOMIQUE - PROGRAMME D’ECONOMIES EN COURS

  • Eléments clefs 2011 :
    - Chiffre d’affaires et autre produits d’exploitation de CHF 897 millions et résultat opérationnel hors charges de restructuration de 35,3 millions
    - Franc fort et ralentissement économique dans les marchés traditionnels affectent les résultats du Groupe
    - Programme d’économies de CHF 90 millions en cours
    - Secteur DTV bénéficiant de fondamentaux sains, nouveaux clients phares, perspectives de croissance dans les marchés émergents et nouveaux produits prometteurs
    - Retour à la rentabilité du segment Middleware et Publicité
    - Accès public : croissance continue et amélioration de la rentabilité
  • Conseil d’administration de Kudelski SA
    - Joseph Deiss proposé comme nouveau membre du Conseil d’administration
  • Perspectives 2012 :
    - Chiffre d’affaires et autres produits d’exploitation => CHF 830 à 855 millions
    - Résultat opérationnel hors charges de restructuration => CHF 35 à 50 millions

Chiffres clés 2011

en million CHF
2011
2010
Variation %
Chiffre d’affaires et autres produits d’exploitation
896.6
1’069.3
-16.2 %
OIBDA
91.0
173.0
-47.4 %
Résultat opérationnel (hors charges de restructuration)
35.3
110.0
-67.9 %
Résultat net
-17.7
66.7
N.A.

Cheseaux, Suisse – Le 23 février 2012 - Le Groupe Kudelski (SIX:KUD.S), le leader mondial dans les solutions de protection de contenus médias et de technologies permettant la mise en œuvre de services à valeur ajoutée, annonce aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2011. A taux de change constants, le chiffre d’affaires du Groupe recule de 3,8%. Le chiffre d’affaires et autres produits d’exploitation reculent, passant de CHF 1’069,3 millions en 2010 à CHF 896,6 millions en 2011. Ce recul provient essentiellement du secteur de la télévision numérique.

La baisse continue des cours de l’USD et de l’EUR a pesé sur le résultat 2011 du Groupe, avec un impact négatif de CHF 121,7 millions du chiffre d’affaires de l’exercice et un recul de CHF 46,5 millions du résultat opérationnel. Le résultat opérationnel 2011 s’établit à CHF 25,4 millions en comparaison à CHF 110,0 millions en 2010. Hors coûts de restructuration, le résultat opérationnel 2011 du Groupe s’établit à CHF 35,3 millions. La génération de cashflow se maintient à un très bon niveau, avec un cashflow opérationnel atteignant CHF 86,7 millions pour 2011.

L’évolution structurelle de la TV numérique est restée positive ; certaines régions, comme l’Amérique latine, restent en forte croissance à taux de change constants, le Groupe signe de nouveaux contrats et ses produits de dernière génération connaissent une dynamique favorable. Ces développements positifs n’ont que partiellement compensé le ralentissement économique dans le Sud de l’Europe. De plus, le Groupe n’a plus bénéficié en 2011 de contributions non récurrentes qui avaient marqué les résultats 2010, notamment les revenus provenant d’un programme de remplacement de cartes chez Virgin Media et un revenu opérationnel non récurrent provenant de soutiens européens à la recherche. En 2011, le résultat opérationnel du secteur TV numérique a baissé de CHF 100,5 millions pour se situer à CHF 28,9 millions.

Le chiffre d’affaires du secteur Accès Public continue à croître à taux de change constant. Moins sensible aux fluctuations des taux de change, le résultat opérationnel de ce secteur progresse pour atteindre CHF 12,5 millions.

L’exercice 2011 voit également le redressement du secteur Middleware et Publicité, avec un retour à la rentabilité en chiffres annualisés.

PROGRAMME DE RESTRUCTURATION EN BONNE VOIE
Le programme de restructuration annoncé par le Groupe à la fin de l’année dernière a déjà apporté ses premiers résultats concrets, avec CHF 15,8 millions d’économies réalisées en 2011. Le train de mesures prises pour réduire de CHF 90 millions le volume annuel de charges opérationnelles du Groupe progresse conformément au plan annoncé.

Les frais de personnel diminuent de CHF 26,0 millions en 2011 essentiellement sous l’effet des fluctuations de change. Par rapport à fin 2010, l’effectif total recule de 69 unités pour se situer à 2’999 EPT fin 2011. Ce chiffre comprend 100 EPT dans la nouvelle entité du Groupe en Inde. Il ne tient cependant pas compte de la restructuration annoncée par le Groupe fin 2011 et en cours de réalisation en ce début 2012.

Les autres charges opérationnelles du Groupe diminuent de CHF 44,9 millions en 2011, soit une réduction de 19,2% par rapport à l’année précédente. Outre la diminution induite par les fluctuations de change, la baisse des charges témoigne des premières initiatives mises en place par le Groupe dans le cadre de son programme global de contrôle des coûts. Par rapport à l’exercice précédent, nous avons réduit de CHF 24,9 millions l’ensemble des coûts de développement, d’ingénierie, les coûts juridiques ainsi que les frais d’expertise et de conseil. Le remplacement systématique des ressources externes par des ressources internes à coût inférieur a notamment contribué à cette réduction.

SUCCES GRANDISSANT DANS LA TV PAR INTERNET
Les fournisseurs de services par câble et satellite et les telcos choisissent de plus en plus les solutions basées sur la technologie NAGRA et sa capacité d’innovation afin d’étendre leurs services existants en offrant un environnement connecté à Internet à leurs clients.

Les derniers exemples de clients ayant choisi les solutions Internet TV de NAGRA sont les suivants :

- Dish/EchoStar déploye des solutions NAGRA pour des projets Internet TV (OTT) et les DVRs Sling
- Canal+ en France étend la solution NAGRA PRM (Persistent Rights Management) à d’autres accessoires de visualisation
- APS/HD+ en Allemagne introduit NAGRA PRM
- PRISA TV a lancé de nouveaux appareils fonctionnant sur la plate-forme déployée de TV par Internet
- Jazztel – La plate-forme TV de PRISA TV a été étendue afin de diffuser des contenus "live" et VOD sur des décodeurs Internet TV

Avec les nouveaux déploiements réalisés au cours des derniers mois, NAGRA PRM – un élément clé de la suite de solutions Internet du Groupe – est maintenant déployé auprès d’importants opérateurs de services dans le monde, comprenant notamment Telefonica, UPC, T-Com Croatia, Numericable, SFR, Digital+, Zon, Mediaset, Virgin Media, Telenet, VOO, NET, Embratel, Skylife, CNS et kbro (Taïwan), Elisa, Hansenet, Naxoo.

En outre, NAGRA et Abertis telecom, leader en services d’infrastructures et de télécommunications en Espagne, ont signé un partenariat stratégique pour lancer un service "cloud-based" destiné aux fournisseurs de services de pay-TV et aux diffuseurs de programmes "free-to-air" cherchant à déployer des services multi-écrans abordables intégrant la TV en broadcast et les services à la demande de TV par Internet et pouvant être commercialisés rapidement.

FORTE DYNAMIQUE CONTINUE DANS LES MARCHES EMERGENTS
Dans le segment de la pay-TV traditionnelle, le Groupe Kudelski a continué à gagner de nouvelles affaires et à étendre sa présence globale, grâce notamment à de nouveaux contrats dans les marchés émergents.

L’Amérique latine continue à faire preuve d’une bonne dynamique ; il est un important moteur de croissance pour le segment TV numérique. Outre une croissance significative provenant de clients existants tels que NET, Embratel et Telefonica, d’importants nouveaux clients sont venus s’ajouter tels que CNT, en Equateur, qui a choisi NAGRA pour des services DTH, ClaroTV (American Movil), qui a choisi le middleware OpenTV, et Oi au Brésil qui a commandé des modules additionnels de middleware.

D’autre part, d’importants nouveaux marchés ont été conclus en Inde, au Bangladesh et à Taïwan où les technologies avancées de NAGRA répondent aux besoins liés à la numérisation des réseaux locaux et à la demande croissante en services de pay-TV.

IMCL, client de NAGRA depuis 2003 et le principal MSO câble en Inde avec environ de 8 millions de foyers clients de la marque InCableNet, a choisi la solution globale intégrée de NAGRA pour un déploiement initial sur 500’000 décodeurs avec un potentiel futur de 500’000 autres appareils. NAGRA agira en tant qu’intégrateur système.

Bengal Communications Ltd (BCL), l’un des principaux MSO câble du Bangladesh, a choisi la dernière génération du système d’accès conditionnel (CAS) et du middleware de NAGRA pour ses services sur câble numérique.

A Taïwan, NAGRA va réaliser le déploiement du câble numérique dans le pays avec quatre importants fournisseurs de services, kbro, TBC, CNS et HYA, ayant choisi la technologie NAGRA Media Access DKL (solution intégrée sans cartes).

En parallèle, NAGRA continue à construire une solide base de revenus et de R&D dans les économies en développement rapide (centres R&D en Inde et en Chine).

LANCEMENT DE L’ACTIVITE CYBERSECURITE
La mise en place de l’activité Cybersécurité se déroule comme prévu. Les nouveaux services de cybersécurité seront lancés initialement pour les clients et prospects de pay-TV et permettront de sécuriser les environnements de diffusion OTT, l’hébergement dans le "cloud", ainsi que les services de gestion de la sécurité et de gestion de la réputation. La cible initiale, au-delà des marchés de la télévision numérique, comprendra les services financiers avec une offre de "sécurité comme service" pour les solutions "cloud-based" ainsi que les services de gestion de l’identité et de l’accès.

De même, l’activité Propriété Intellectuelle a initié un nouveau programme s’adressant initialement à certaines cibles identifiées.

REPRISE DU SEGMENT MIDDLEWARE ET PUBLICITE
Suite aux importants investissements en R&D entrepris par le Groupe à partir de 2010 et destinés à accélérer le développement de ses solutions middleware de nouvelle génération, des déploiements initiaux de telles solutions ont été réalisés en 2011. Ceux-ci ont permis de libérer certaines ressources R&D, réduisant par là-même les coûts et permettant au secteur Middleware et Publicité d’atteindre un résultat opérationnel positif pour l’exercice.

Les efforts ciblés dans le middleware de nouvelle génération ont apporté des premiers résultats prometteurs sur le marché. Une solution OpenTV4 permettant la mise en œuvre de services de télévision par Internet a été lancée avec succès par l’opérateur espagnol Jazztel. La flexibilité de la solution a permis une commercialisation rapide, offrant aux consommateurs une expérience utilisateur innovante. S’appuyant sur cette approche novatrice, OpenTV5 progresse comme prévu auprès de Telefonica, le premier client important déployant cette solution de manière globale pour tous ses services de télévision.

ACCES PUBLIC : LA TENDANCE POSITIVE CONTINUE
En Accès Public, nous enregistrons en 2011 une hausse de 4,2 % du chiffre d’affaires à taux de change constants, malgré la déconsolidation de Polyright depuis juillet 2011.

Le résultat opérationnel en Accès Public se redresse, affichant une hausse de CHF 3, 7 millions par rapport à 2010 pour atteindre CHF 12,5 millions, grâce à une gestion rigoureuse des coûts.

SKIDATA annonce deux changements importants au sein de ses organes dirigeants. Charles Egli, qui a dirigé SKIDATA depuis 2004 en tant que CEO, deviendra Président du Conseil de surveillance (Aufsichtsrat) de la société à partir du 1er juillet 2012. Hugo Rohner reprendra le poste de CEO de SKIDATA à cette même date. M. Rohner a réalisé une grande partie de sa carrière professionnelle au sein du Groupe Kudelski, où il occupe actuellement la fonction de CFO pour les activités du Groupe aux Etats-Unis.

PROPOSITION A L’ASSEMBLEE GENERALE DES ACTIONNAIRES
Mr. Joseph Deiss, ancien Conseiller Fédéral et Président de la 65ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies, sera proposé en tant que nouveau membre du Conseil d’Administration de Kudelski SA lors de la prochaine Assemblée Générale des actionnaires qui se tiendra le 15 mai 2012 à Lausanne. M. Deiss a été membre du Conseil d’Administration d’OpenTV jusqu’à l’acquisition complète de cette société par le Groupe Kudelski en mars 2010.

Le Conseil d’Administration de Kudelski SA proposera à l’Assemblée Générale des actionnaires du 15 mai 2012 le paiement d’un dividende de CHF 0.10 par action au porteur et de CHF 0.01 par action nominative. La date-ex est fixée au 18 mai 2012.

PERSPECTIVES
Le 31 octobre 2011, le Groupe a annoncé des mesures visant à réduire de CHF 90 millions ses charges annuelles nettes, avec des premiers effets à fin 2011 et des réductions de coûts devenant pleinement effectives au cours du second semestre 2012. La mise en œuvre de ces mesures progresse comme prévu. Dans le cadre de ce programme, les activités TV Numérique ainsi que Middleware et Publicité ont été pleinement intégrées depuis le début 2012. Elles sont donc présentées comme un secteur unique appelé TV Numérique à compter du 1er janvier 2012.

Le nouveau secteur TV Numérique devrait continuer à bénéficier des fondamentaux favorables et de l’excellent positionnement compétitif du Groupe. Cependant, le chiffre d’affaires du Groupe en 2012 est appelé à diminuer par rapport à 2011, pour plusieurs raisons : la déconsolidation des activités de Polyright, de Medioh, d’Embedics et de Nagra Audio, la diminution attendue des soutiens publics et l’expiration prévue d’une disposition contractuelle avec un important client, qui se traduira pas une baisse du volume de cartes à puce payantes dans le cadre du calcul des redevances de licence.

Le secteur Accès Public devrait poursuivre sur sa lancée, tant en termes de chiffre d’affaires que de rentabilité.

La contribution des nouveaux secteurs tels que Internet TV, Cybersécurité et Propriété intellectuelle restera marginale en 2012 mais devrait être plus importante à partir de l’année suivante.

Sur la base des taux de change actuels, la Direction prévoit en 2012 un chiffre d’affaire se situant entre CHF 830 et 855 millions. D’autre part, la Direction prévoit un résultat opérationnel hors coûts de restructuration compris entre CHF 35 et 50 millions.

Note
Le rapport financier 2011 ainsi que le MD&A sont disponible en format PDF sous nagra.com => Investors => Doc center.



Note à la rédaction

A propos du Groupe Kudelski
Le Groupe Kudelski (SIX : KUD.S) est l’un des principaux fournisseurs au monde de solutions de sécurisation des contenus numériques et interactifs répondant aux besoins des plates-formes numériques convergentes. Ses solutions interviennent dans de nombreuses applications nécessitant un contrôle d’accès et une gestion des droits. Elles permettent de protéger les revenus des propriétaires de contenus ainsi que des fournisseurs de services et d’applications interactives opérant sur des réseaux broadcast, à large bande et mobiles. Le Groupe est également un leader technologique mondial dans le domaine du contrôle de l’accès de personnes et de véhicules à des sites et à des événements. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site nagra.com.

Contacts
Daniel Herrera (contact pour médias d’intérêt général)
Kudelski Group
Head of Corporate Communications
+41 21 732 01 81
daniel.herrera@nagra.com

Santino Rumasuglia
(contact pour investisseurs et analystes financiers)
Kudelski Group
Head of Investor Relations
+41 21 732 01 24
santino.rumasuglia@nagra.com